CÔTÉ ADVERSE : "SI ON JOUE SÉRIEUSEMENT VOUS N'AVEZ AUCUNE CHANCE !" 


Cette semaine dans notre tribune"coté adverse", c'est au tour de @girondins4ever de nous livrer leur ressenti avant la confrontation entre le FC Metz et Bordeaux de samedi soir.

Nous remercions l'ensemble de la Team pour leur disponibilité !


Peux-tu nous présenter en quelques lignes Girondins4ever.com ?


Girondins4Ever.com est un site relayant l’actualité des Girondins de Bordeaux, qui existe depuis 2004, et qui a traversé les titres de Champions de France, les frôlements d’une relégation, et ces dernières années les disettes et les mêmes histoires qui se répètent.

(Cliquez sur le Logo pour découvrir leur site!)


Bordeaux est actuellement 12e avec 31 pts, comment vivez vous cette situation ?


On n’est qu’à quelques points des places « accessibles » en-dessous de la Ligue des Champions, donc on n’est pas plus inquiets que ça. Après, on a l’impression que l’histoire se répète souvent, et le dernier match à Brest en est l’illustration parfaite. On croit tenir les trois points pour passer un palier, et on se fait avoir par suffisance. C’est le résumé des Girondins de Bordeaux depuis quelques années.


Alors ça donne quoi l'après Triaud ?


L’après Triaud, c’est le grand écart entre le football familial et populaire et le football business à tout va. Même s’il y eut avant l’actuelle direction et les propriétaires du jour un certain Stéphane Martin pendant quelques mois, qui lui était dans la continuité de Jean-Louis Triaud.


Comment se comporte votre équipe depuis le début de l'année ?


Les montagnes russes, mais qui partent d’en bas. On sort d’un mois de décembre horrible, où on a enchainé les défaites, à un début du mois de janvier identique, puis une toute petite embellie depuis trois matches avec une défaite et deux matches nuls. Et peut-être quatre points de perdus sur les deux derniers matchs.


Êtes vous satisfait de votre mercato d'hiver ?


On a vendu les bijoux de famille, on s’est débarrassé de quelques croûtes, on a bradé nos jeunes, on a recruté un joueur à 10M€ alors qu’il en vaut 3, et un mec de 27 ans qui ne joue plus depuis des mois. Comment tu te sentirais, toi ?


Quels sont les points forts des Girondins ?


Notre défense, quand elle ne marque pas contre son camp et quand elle ne joue pas à cinq derrière. Notre attaque aussi, quand les ballons arrivent. Non, franchement, on n’a pas de points forts, on est une équipe de milieu de tableau avec un potentiel, mais qui le cherche toujours.


Ca t'évoques quoi le FC Metz ?


Un club historique de notre championnat, qui essaye de faire des choses avec peu de moyens, et qui renforce ses structures ces derniers mois.


Un souvenir particulier face aux messins ?


Non pas particulièrement. Mais des joueurs comme Ludovic Obraniak, Franck Beria, Franck Signorino, et un peu plus loin Frédéric Meyrieu ou Sylvain Kastendeuch. Des joueurs de clubs, les reflets du FC Metz.


Quel joueur Grenat craignez-vous le plus ?

Habib Diallo forcément. Mais également Opa Nguette ou encore un ancien bordelais, Renaud Cohade.

Un pronostic?


Si on joue sérieusement, pas petits bras, et qu’on se bat sur chaque ballon, vous n’avez aucune chance. Si on se la joue suffisant, hautains, et sans réelle motivation, on va passer à la trappe. Ce qui est notre marque de fabrique. Avec des si… donc pas de prono. On est imprévisibles.


Réagissez dans les commentaires !


Propos recueillis par Régis H.

de @WeLoveGrenat pour @begrenat


Retrouvez la présentation du match en cliquant sur l'image ci-dessous:


77 vues0 commentaire

Copyright (c) 2019 | BeGrenat - tous droits réservés

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram