DE LA TÊTE ET DES ÉPAULES ! 

Mis à jour : 8 mars 2020


Les Grenats ont dû jouer des coudes face à des Nîmois affichant leurs intentions dès le début de la rencontre, Nolan Roux ouvrant les hostilités par deux fois (2e et 3e) se rappelant au passage au bon souvenir de Saint-Symphorien, sans réussite puisque le portier messin s'interposait à chaque fois. Dans la foulée, Opa N'Guette (6e), concluait d'un coup de casque rageur, une merveille de centre adressée par Fabien Centonze et permettait aux mosellans de mener le bal face à des crocos cueillis à froid.

La suite de ce premier acte ne fut qu'une succession d'occasions manquées pour le FC Metz, mais que se soit Centonze (16e), Boulaya (25e), N'Guette (27e) ou encore Pajot (37e) tous butèrent sur Bernardoni ou faisaient preuve de maladresse à l'image d'un Ibrahima Niane volontaire mais se mélangeant les pinceaux au moment de conclure (43e)!

Ruddy BUQUET oubliant au passage un penalty pourtant évident, Opa N'Guette très remuant se faisant bousculer dans la surface gardoise (32e)....

Au retour des vestiaires les Grenats se font surprendre par Lucas Deaux, le Nîmois esseulé battait Oukidja de près (48e) sur une action consécutive à un corner mal dégagé par la défense messine pourtant imperiale jusque là...

Les Nîmois regaillardis étaient tout proches de doubler la mise quelques minutes plus tard, à nouveau sur un coup de pied de coin, mais la tentative de bicyclette de Moussa Koné passait de peu à côté (52e) !

Dès lors le rythme du match baissait, mais les lorrains gardaient le pied sur le ballon sans succès, les occasions se faisaient plus rares, nous noterons un coup franc direct claqué par Bernardoni (57e), puis sur le corner une tête de Boye terminant sa course à quelques centimètre du but Gardois...(58e)

Mais les messins faisaient preuve d'abnégation et étaient justement récompensés à 9 minutes du terme, Metz reprenait l'avantage par l'intermédiaire de son capitaine qui inscrivait son 2e but de la saison et le 3000e du FCM en Ligue 1, un coup de boule victorieux consecutif à un corner tiré par Farid Boulaya et dévié par Habib Maiga !

La rencontre se terminait avec maitrise, Nolan Roux butant une dernière fois sur Alexandre Oukidja (92e)... Mais c'est bien la bande à Vincent Hognon qui aura, après avoir maté de la Licorne la semaine précédente, dompté du crocodile ce soir, montrant ainsi qu'ils ont les épaules pour espérer encore mieux dans ce championnat !

Les Grenats se rapprochent un peu plus de l'objectif et laissent leurs adversaires du soir à 7 pts, recollant au passage à Brest (14e).

Avec le retour de suspension d'Habib Diallo, Ils n'auront plus qu'à bien négocier les deux prochains rendez-vous face à la lanterne rouge Toulousaine au Stadium puis la réception du promu breton fin mars pour s'assurer une fin de saison agréable et éventuellement se trouver d'autres ambitions !

Régis H.

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout