ESTAC - FC Metz : Un point, c'est tout

Pour cette 23ème journée de Ligue 1 Uber Eats, les deux concurrents au maintien se partagent les points...

Crédit photo : FC Metz


Les Messins se déplaçaient au Stade de l'Aube, et en ce dimanche pluvieux de février, la performance messine n'a pas réussi à réchauffer les supporters. Les critiques de manque d'ambition de jeu n'ont fait que de s'amplifier avec ce score de 0-0. Le score reflète tout à fait le spectacle offert, d'autant que ce match constitue un record. En effet, c'est le match avec le moins de tirs effectués cette saison.


Les Grenats n'ont jamais vraiment été dangereux, si ce n'est sur coup de pied arrêté. L'action la plus dangereuse offensivement étant la tête sur corner d'Ibrahim Amadou à la 74ème minute de jeu, qui passe juste à coté du but. Un jeu inoffensif, dans l'attente face à des Troyens eux-mêmes dans l'attente.

Frédéric Antonetti n'a pas su changer d'approche, et s'est même renfermé dans une tactique frileuse, dans un match crucial pour le maintien, ce qui coûte deux points très précieux.


Ce match marquait le retour dans le onze de départ d'Alexandre Oukidja, écarté depuis le 2 décembre 2021 et défensivement, les Messins étaient solides, avec des bonnes prestations de Vincent Pajot et de Kiki Kouyaté, malgré le peu qu'ils ont eu à faire.


Offensivement, les prestations d'Opa Nguette et Ibrahima Niane étaient mauvaises et

ils n'ont jamais su provoquer la défense troyenne.

Farid Boulaya était esseulé dans son rôle de créateur et Fali Candé a fait une performance moyenne pour son premier match au club. Les Grenats n'ont cadré aucun tirs dans ce match, et la moyenne de tirs cadrés depuis 7 matchs de championnat est de 1,7.

Ils restent sur un seul but marqué en 2022.


Le manque d'énergie est d'autant plus décevant pour les 501 supporters du peuple grenat présents et très bruyants dans le parcage visiteurs.

On pouvait espérer que cela apporterait une motivation supplémentaire aux acteurs de cette rencontre, mais cet espoir que l'on venait chercher dans l'Aube n'était pas au rendez-vous.



Dimanche 13 février, le FC Metz accueillera L'Olympique de Marseille au Stade Saint-Symphorien.

Les Messins n'auront rien à perdre face au 2ème du championnat donc autant tenter quelque chose...

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout