Face à Montpellier, le FC Metz va-t-il conserver sa superbe dynamique ?

Sur une série de cinq matches sans défaite, le FC Metz retrouve son antre de Saint-Symphorien ce mercredi pour y affronter un Montpellier mal en point. L'occasion pour les Grenats de poursuivre leur fantastique année et s'installer durablement dans la première partie de tableau.




2021 est bien parti pour être un grand cru grenat. Invaincus cette année, les messins sont pour l'instant, avec Lille et Monaco, la meilleure équipe sur la phase retour du championnat. Mieux, au goal-average, le FC Metz domine ses deux compagnons de tête. Le tout, notamment, grâce à un nombre importants d'options en attaque qui, pour l'instant, donnent entièrement satisfaction.


Et si Aaron Leya Iseka, Vagner, Yade et Gueye sont pour l'instant de belles révélations de Ligue 1, c'est certainement grâce à une gestion de groupe qui convient parfaitement à un groupe aussi dense. Frédéric Antonetti n'hésite pas, au-delà des suspensions, à profiter du rythme effréné du calendrier pour donner du temps de jeu à ce qui en ont le moins : "On prépare le lendemain et l'après-demain de ce club. On se retrouve avec un groupe majeur de 18 joueurs, qui a connu un tiers de blessés. Ce groupe s'élargit à 26 joueurs avec les jeunes et certains ont su prendre leur chance pour gagner du temps de jeu. Le tout est de maintenir ces exigences."


Car si les entrées de Vagner, Yade et Tchimbembé ont satisfait le coach messin face à Brest (2 buts et 1 passe décisive à eux deux), il attend d'eux de réaliser des prestations pleines sur 90 minutes. A l'instar d'un Pape Matar Sarr auteur d'une nouvelle prestation remarquée face à Brest. Le jeune milieu messin de 18 ans a su parfaitement faire le lien entre la défense et l'attaque et a grandement contribué à la meilleure prestation offensive messine à l'extérieur en Ligue 1 depuis 1994. Une stat qui rassure sur les qualités offensives de ce groupe, à l'heure où le FC Metz est surtout reconnu pour sa défense.


L'adversaire


Reconnu pour sa défense, Montpellier l'était également il y a quelques temps. Septième meilleure défense de Ligue 1 l'an dernier, les hommes de Michel Der Zakarian sont beaucoup plus à la peine cette saison et ont déjà encaissés 41 buts, ce qui en fait la troisième défense la plus perméable du championnat.


Surtout, les montpelliérains sont sur une dynamique catastrophique, qui pousse le coach héraultais à demander publiquement à ses joueurs de "se remettre la tête à l'endroit". La dernière fois que le MHSC a connu la victoire, c'était il y a huit matches, le 12 décembre face au Racing Club de Lens. Une éternité.


Et malgré l'absence d'Andy Delort (9 buts - 6 passes décisives), il n'est pas question pour les messins de prendre ce match pour acquis, surtout que les montpelliérains enregistreront les retours de Florent Mollet et Téji Savanier, qui savent se montrer menaçants au milieu de terrain.



Le joueur à surveiller - Aaron Leya Iseka


Il n'a pas pu participer au festival offensif de son équipe dimanche en raison de sa suspension. Mercredi, il devrait se retrouver en duel face à Hilton, défenseur chevronné de Ligue 1 qui devrait lui mener la vie dure. Un bon test pour Leya Iskea, buteur à l'aller et qui reste sur une excellente forme récente.


La compo probable





73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout