• Zaama

FC METZ : Un derby pour se racheter



Les Grenats accueillent nos voisins Strasbourgeois pour le compte de la vingtième journée de Ligue 1 ce soir au stade St Symphorien. Après la lourde défaite subie contre Rouen, les hommes de Vincent Hognon vont devoir montrer un tout autre visage pour battre une équipe alsacienne qui va beaucoup mieux depuis quelques semaines.




Faut-il retenir la thèse de l’accident contre Rouen ? Ou ce match est-il le symptôme d’un mal plus profond qui entoure l’équipe et le club en général? On aura surement une première réponse ce soir. Car en plus de jouer un derby, on peut supposer que Vincent Hognon joue aussi sa tête sur cette rencontre.


Metz n’a plus gagné depuis le 19 octobre. C’est 11 matchs toutes compétitions confondues sans victoires. Les Grenats ne semblent pas trouver le moyen de mettre fin à cette disette de presque trois mois sans succès. Il est pourtant urgent pour le club à la croix de Lorraine de prendre des points pour s’éloigner de la zone rouge. Les messins n'en n’ont que 17 à la moitié du championnat.


Les deux recrues hivernales, Dylan Bronn et Vincent Pajot étaient alignées pour le match de Coupe de France à Rouen. Et on ne peut pas dire qu’ils ont convaincu les supporters mosellans pour le moment.



De son côté, depuis la raclée 5-0 subie à Brest le 3 décembre, le RC Strasbourg va mieux. L’entraineur Thierry Laurey a procédé à des changements tactiques qui ont porté leurs fruits sur les trois dernières rencontres. Avec 27 points, les strasbourgeois possèdent une bonne longueur d’avance sur les équipes de bas de tableau.

Stoppila Sunzu est suspendu pour cette rencontre. Elle sera arbitrée par Jérome Brisard.


Les groupes

La statistique

3

C’est le nombre de victoires consécutives en championnat du RC Strasbourg avant la trêve. Deux à domicile, contre Toulouse (4-2) et Saint-Etienne (2-1 ). Et une à l’extérieur, chez les Girondins de Bordeaux (0-1).


Le duel

Alexander Djiku













Le joueur de 25 ans passé par le SC Bastia et le SM Caen est arrivé sur les bords du Rhin cet été. Acheté pour six millions, il est le transfert le plus cher de l’histoire du club. Défenseur central de métier, Thierry Laurey l’utilise aussi dans le rôle de sentinelle depuis quelques matchs. Son leadership et sa sérénité balle au pied lui permettent de dépanner avec talent au poste de milieu défensif.


Habib Maiga
















Le milieu messin est la pierre angulaire du système Hognon. L’ivoirien ne déçoit pas, et fait déjà parler de lui depuis un petit moment sur le marché des transferts. Il figure parmi les dix joueurs ayant réussi le plus grand nombre de tacles depuis le début de saison dans les cinq plus gros championnats. Il est inévitablement l’un des hommes sur lequels le FC Metz va devoir compter pour se maintenir à l’issue cette saison, qui s’annonce encore longue.

Crédits photos: FC Metz / France Bleu

56 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Copyright (c) 2019 | BeGrenat - tous droits réservés

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram