Interview de Ludovic Guerriero.

Mis à jour : 8 févr. 2020



Aujourd'hui, c'est jour de victoire. Aujourd'hui, c'est jour de haie d'honneur à Picot… Ah ben non en fait. Mais quoi qu'il arrive, aujourd’hui c'est jour de derby, et qui de mieux pour nous en parler que quelqu'un qui l'a vécu sous les 2 maillots, celui du plus grand club de Lorraine mais également celui du club de la banlieue de Metz ? Je vous invite donc à lire notre interview de Monsieur Ludovic Guerriero.

«- Tout d'abord Ludovic, à l'approche du derby nous savons que tu es passé par les deux clubs. Est-ce que tu aurais un souvenir de derby à nous raconter ?

Oui j'ai le souvenir d'une victoire à Marcel Picot en 2008, 2-1 avec un but de Marcel Zerka et le stade en feu.

-Comme dit précédemment, tu es passé par les deux clubs, est-ce que cela te fais ressentir quelque chose de particulier ou te laisse indifférent ?

Non, ça fait toujours quelque chose, surtout quand je regarde Nancy. C'est le club où j'ai passé le plus de temps et qui m'a donné l'opportunité d'être pro. A Metz, j'ai des amis mais qui ne sont plus au club comme Kalidou Koulibaly, Yeni, Oumar Sissoko, Fleurival…

-Tu as fait un court passage à l'étranger, qu'est-ce que cela t'as appris ? Était-ce une bonne expérience ?

Très bonne expérience. A l'étranger, le foot est vu autrement, les gens vivent pour le foot. En France, c'est une distraction. En Roumanie, comme en Italie et en Espagne c'est une religion.

-As-tu des regrets sur ta carrière ? Te dis-tu que tu aurais pu faire mieux ?

Des regrets, pas vraiment. Mais avec le recul j'aurais fait d'autres choix, que ce soit sur le terrain ou pour ma carrière. On peut toujours faire mieux mais faire plus de 300 matches et être titulaire quasiment tout le temps, c'est pas mal quand même.

-Maintenant tu es au SFC, comment envisages-tu ton après carrière ?

J'ai encore les jambes et l'envie, donc je ne sais pas où je serai la saison prochaine mais je pense encore sur les terrains. Je vais commencer mes diplômes d'entraîneur et faire une formation de coach sportif en parallèle.



-Un prono pour ce derby ?

Peu importe le score, une victoire de Nancy car il faut que le club se maintienne.»


En espérant que Ludovic se trompe, nous remercions le Sarreguemines Football Club ainsi que le joueur lui-même de nous avoir accordé cette interview. Allez Metz !


@maxime_killian




57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout