• JulioPaquito

"J'ai glissé, chef !"

Comme l'indique le titre lui-même, les joueurs messins ont dérapé hier (et pas qu'un peu).


Le club à la croix de Lorraine se déplaçait, avec ses deux nouveaux renforts du mercato hivernal, ce lundi 6 janvier 2020 à Rouen en Normandie afin de clôturer le week-end de Coupe de France.

Ils affrontaient une équipe rouennaise première au classement de son championnat de National 2.


Les messins ont commencé leur match de la pire des manières en encaissant un but dès la 6ème minute de jeu sur une action rondement menée de la part des "diables rouges".



Les joueurs de Vincent Hognon se sont fait bousculer tout le match par des joueurs rouennais bien déterminés, avec une envie bien plus grande que celle des messins de s'imposer.

Il n'y a rien à retenir de la première mi-temps de l'équipe messine qui était aux abonnés absents hier soir, il n'y avait aucune occasion à se mettre sous la dent pour les supporters messins mis à part une petite alerte de la part d'Habib Diallo juste après le premier but rouennais.

Dans le jeu, les messins n'ont pas vu le jour, les joueurs rouennais les ont étouffé dès lors qu'ils essayaient de ressortir le ballon.


Aucun joueur n'est sorti du lot hier soir, Thomas Delaine alias Casper le fantôme a réalisé une prestation plus que médiocre.

De retour des vestiaires, avec de moins bonnes ambitions qu'en première période encore. Les joueurs messins se sont fait piétiner par leurs homologues normands. Il aura fallu attendre la 71ème minute pour voir une "réaction" des grenats avec notamment une tête de Kévin n'Doram qui frôle le poteau.

A la 77ème minute, Albert Archi Fataki vient aggraver la marque et éteindre les dernières lueurs d'espoirs messines sur une contre-attaque à la suite d'un corner du club lorrain.

A la 88ème minute, Rouen vient inscrire le dernier but de la rencontre par l'intermédiaire de Mahamadou Diarra.

A noter que sur le deuxième but de Rouen, leur attaquant est hors-jeu, mais le pénalty non sifflé où Delaine commet une faute dans la surface vient compenser cette erreur d'arbitrage.


En conclusion, les joueurs grenats ont souillé le blason messin ce soir. Ils n'ont pas respecté le club, les supporters et ne se sont même pas respectés eux-mêmes.

Ils se sont vu infliger une leçon de football par une équipe amateur qu'on ne peut que féliciter mais ayant tout de même 3 divisions d'écart. Nous frôlons la faute professionnelle. Messieurs les joueurs, vous avez été médiocres ce soir, ridicules, vous n'avez pas été professionnels et n'avez pas respecté notre club qu'est le FC Metz, honte à vous !

On attend de votre part une réaction samedi pour ce derby !


On retiendra aussi que M.Hognon n'a presque pas fait jouer les joueurs n'ayant pas beaucoup de temps de jeu (l'entrée en jeu de Papa Ndiaga Yade à la 81ème minute).


Et pour finir, mention spéciale à Marvin Gakpa qui après s'être pris une fessée 3-0 en coupe contre une équipe ayant 3 divisions d'écart, trouve le moyen de rigoler avec ses amis rouennais.









40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout