• JulioPaquito

Le croco au fumoir !

Mis à jour : 10 mars 2020


Le Fc Metz retrouve son homologue nîmois, quelques mois après s'être quittées sur un score de parité (1-1), les deux équipes avaient à cœur d'emporter ce match. Ce qui aurait permis à Nîmes de sortir de sa série de deux défaites consécutives et pour Metz de confirmer après sa récente victoire face à Amiens.



Malgré l'actualité qu'alimentent les médias par rapport au Covid-19, on retrouvera un stade Saint-Symphorien bien rempli ce samedi soir.


Le match commence, et ça faisait bien longtemps que je n'avais pas vu ce Fc Metz jouer comme celui de samedi soir, un régal cette première mi-temps avec un milieu en feu et un Farid Boulaya des grands soirs qui revient de plus belle et démontre que lorsqu'il est en confiance il est capable d'accomplir de belles choses.


Il a étonné un bon grand nombre de personnes samedi soir dans un système où il a pu jouer au poste qu'il affectionne, en électron libre.


J'ai retenu plusieurs belles phases de jeu de sa part, qui prouvent un retour en forme et un regain de confiance peut-être... On le voyait récupérer des ballons, assez hauts pour ensuite partir en contre et centrer à la 12ème minute mais malheureusement son centre n'aboutira à rien.



Deux minutes plus tard on aura droit à une belle petite séquence d'une-deux entre lui et Niane.


On revient tout de même sur ce début de match où on aura su concrétiser assez tôt notre occasion de passer devant les nîmois, à la 7ème minute sur une récupération de Fabien Centonze qui a été monstrueux à nouveau samedi soir - Ripart il s'est relevé du passement de jambes de 111 ou faut faire venir les secours ?-


Pour le plaisir des yeux :


Étonnamment Boye m'a pas trop fait flipper ce soir, en même temps les mecs ont du remarquer que dès qu'il se faisait presser il chopait la coulante, et ont donc préféré faire la passe à Dydy Bronn.


Bon Fc Metz que nous sommes, faut pas les couler trop tôt Nîmes, attendez, un 2-0 à la mi-temps c'est pas top hein, faut bien nous faire stresser jusqu'au bout. Je ne comprendrai jamais comment parfois nous pouvons autant pousser, mais ne pas être capables de leur mettre ce deuxième but et enfoncer le clou. J'étais certain du scénario qui allait arriver après avoir vu Niane tirer dans les pâquerettes à la 43ème minute... On allait s'en prendre un... ET c'est chose faite, à la 39ème minute Lucas Deaux égalise en faveur de Nîmes à la suite d'un corner.


La deuxième période est beaucoup moins intéressante dans le jeu mais il fallait s'y attendre et mettre ce deuxième but avant la pause.

On a quand même eu droit à une prise de catch de Niane sur Bernardoni, c'était surement un des sa meilleure action du match.



Et là on joue la 82ème minute, et sur corner, John Boye vient enfoncer le clou. -J'étais tellement choqué que j'ai hurlé pendant le repas de famille-.

Les grenats nous ont quand même bien fait peur jusqu'à la fin du match, par moment vaut mieux pas être cardiaque, mais le plus important reste la victoire et les 3 points, on s'éloigne encore de la zone de relégation mais rien n'est encore fait.



Bonne semaine à vous, on se retrouve dès ce weekend et ce match à huit-clos à Toulouse pour un nouveau débrief.


Crédit photo: RL, France Bleu







41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout