• benjamingarnier7

Le FC Metz à Monaco dans l'optique d'un gros coup ?

C'est un groupe messin requinqué après une trêve de deux semaines qui se présente à Louis II ce samedi à 13h. Face à eux : ce qu'il se fait de mieux en 2021 en Ligue 1. Avec dix victoires, deux nuls et une défaite, l'AS Monaco de Nico Kovac est le tube de l'année. L'ancien entraîneur du Bayern Munich devra néanmoins faire avec de nombreux absents.





Frédéric Antonetti sait qu'il s'attaque ce samedi à un gros morceau de la Ligue 1. D'ailleurs, lorsqu'il parle de son confrère monégasque en conférence de presse, l'entraîneur messin ne manque pas d'éloges : "Je pense que Kovac apporte beaucoup de choses dans ses idées de jeu, son approche. Il a une panoplie très très large sur le plan tactique". Frédéric Antonetti a d'ailleurs rappelé l'importance de l'arrivée d'entraîneurs étrangers dans le championnat français pour enrichir la culture du jeu, surtout dans sa position d'ancien technicien présent depuis longtemps en France.


Car au-delà d'un duel entre deux profils d'entraîneur totalement différents, c'est une vraie opposition de style qui s'annonce pour ce Monaco-Metz. Avec 56% de possession de balle et 2 buts marqués par match en moyenne, le club de la Principauté se démarque comme une équipe offensive au jeu court, tandis que les messins se sont spécialisés dans les contre-attaques rapides, au jeu direct basé sur la solidité défensive.


Or, c'est bien cette dernière qui a fait défaut aux messins récemment. Avec cinq buts encaissés sur les deux derniers matchs, les Grenats sont à la recherche d'une nouvelle sérénité collective. Frédéric Antonetti avait d'ailleurs laissé entendre que le retour à une défense à quatre était une possibilité. Dès ce samedi ?


Pour ce match, le FC Metz pourra compter sur le retour dans le groupe de Kévin N'Doram, qui fera son retour en remplacement d'un Vincent Pajot de nouveau blessé. Au-delà de ça, le groupe ne souffre pas de trop de changements, ce qui n'est pas le cas du côté monégasque...


L'adversaire


Car s'il y a bien un club qui a souffert de la trêve, c'est l'AS Monaco. En plus de la suspension d'Aurélien Tchouaméni, pièce essentielle du milieu de terrain monégasque, Nico Kovac ne pourra pas compter sur Sofiane Diop ni Ruben Aguilar. Le premier récupère d'une opération à la main droite tandis que le second a été contrôlé positif au COVID-19. Beaucoup de joueurs ont enchaîné les déplacements avec leurs sélections respectives. Golovin a notamment contracté une blessure avec la Russie le week-end dernier, ce qui ne devrait pas l'empêcher de jouer cependant.


Kovac se méfie tout particulièrement de ce match, face à une équipe qu'il qualifie comme l'une des meilleures de Ligue 1 en contre-attaque.


Le joueur à surveiller - Dylan Bronn


Face à l'une des meilleures attaques de Ligue 1, le défenseur tunisien sera particulièrement attendu. A voir si la trêve internationale lui a permis de changer d'air après quelques matches compliqués contre Lens et Rennes




La compo probable






58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Copyright (c) 2019 | BeGrenat - tous droits réservés

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram