• La Maison du Grenat

Le FC Metz perd contre Lille ( 1-0 ) en ayant refusé le jeu : le Débrief

La Maison du Grenat se lance dans le debrief de la rencontre de Ligue 1 entre Lille et le FC Metz ! Une défaite 1-0 méritée tant nous avons refusé le jeu !

Programme de ce podcast


0:00 Court résumé du match

1:50 Tactiques et compositions de Lille

2:40 Tactiques et compositions de Metz

5:44 Un alignement défensif qui sait être offensif en 1ère MT

10:50 Le non-match offensif de la 2ème MT

14:54 Analyse du but lillois 18:50 Niane, bouc-émissaire facile ?

23:50 Top/Flop

27:38 Conclusion et n'oubliez pas de vous abonner !


Le Metz se déplaçait à Lille au stade Pierre Mauroy ce dimanche à 13H00, deux semaines après sa courte défaite à domicile 0-1 contre l’AS Monaco pour son premier match de la saison 2020 / 2021 de Ligue 1 . Un match qui se termina par un but de Luiz Araújo à la 88ème minute de jeu, réduisant à néant les espoirs de quitter Lille avec un point en poche.


Le LOSC recevait nos Grenats avec son 4-4-2 en place depuis leur dernière victoire contre Reims 0-1. Peu de surprises dans le choix des hommes opéré par le coach lillois Christophe Galtier, si ce n’est la titularisation surprenante de Jérémy Pied sur le poste de latéral droit.


En revanche du coté messin, le choix des hommes a clairement surpris sur plusieurs points. Les propos annoncés plutôt dans la semaine en conférence de presse, avait en effet laissé penser que le FC Metz se déplaçait à Lille pour gagner son match, et non pour ne pas encaisser le moindre but. C’est donc un alignement résolument défensif que Vincent Hognon a décidé de mettre en place.


Aussi surprenant que cela puisse paraître cet alignement défensif a su porter le danger davantage que les lillois en première mi-temps. Mais il y a ce très gros raté de Ibrahima Niane , libre de tout marquage devant le but de Mike Maignan , qui ne cadre pas sa reprise de la cuisse et envoie la balle en sortie de but. Un raté aux lourdes conséquences au vu de l’issue du match.


L’espoir d’un match intéressant en deuxième mi-temps existait chez les supporters messins. Malheureusement, il semble que la volonté de garder à tout pris ce 0-0 ait envahi l’esprit de nos Grenats dès le début de la 2ème mi-temps. C’est surtout ce refus flagrant de jouer vers l’avant qui suscite une réelle incompréhension : 0 tir durant cette 2ème mi-temps.


La sanction est tombée à la 88ème min de jeu. Bradaric offre une passe parfaite pour Araújo ‘’incroyablement’’ libre de tout marquage, qui libère le stade Pierre Mauroy avec son but. Cette ouverture du score assomme les messins, qui ne reviendront pas.


La fin du match sonnée, c’est au tour de nos chers supporters tant tôt extraordinaires, tant tôt navrants de chercher les coupables de cette défaite. Évidemment et sans surprise, Ibrahima Niane est pointé du doigt pour cette immense raté de la première mi-temps. Alors oui, Niane a raté son match, et il constitue en ce sens un ‘’flop’’ pour cette rencontre. Mais difficile de ne pas pointer Vincent Hognon et son staff, qui après certains discours prônant la volonté de gagner cette rencontre, a mis en scène le triste spectacle de ce dimanche.


Heureusement quelques satisfactions sont à signaler comme le très bon de Alexandre Oukidja , qui aura retardé l’inévitable jusqu’en fin de match. Notons le bon travail offensif mais surtout défensifs des latéraux défensifs, très sollicités dans ce match, qui auront bien tenu défensivement sauf malheureusement sur le but de Araújo .


Le FC Metz va devoir se concentrer sur son prochaine adversaire, le Paris Saint-Germain , pour son deuxième match de son périple de 3 matchs en 7 jours. Un transit très compliqué sur le papier

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout