• baptistedechaume

Le FC Metz retrouve sa ligue 1 !

Victorieux, Grégory Proment, Mamadou Niang et le PP flingueur Cyril Pouget fêtent avec leurs supporters leur retour dans l'élite.

23 mai 2003 FC Metz vs FC Gueugnon (4-0) Stade Saint Symphorien, 25 913 spectateurs

Saison 2002-2003, 38ème journée Une première... et qu'elle fut belle ! Avec une ossature maison du centre de formation, un prometteur Emmanuel Adebayor et dynamisés au mercato hivernal par l’arrivée d'un maintenant bien connu et tout aussi talentueux Mamadou Niang, les Messins de Jean Fernandez valident leur billet retour pour l’élite en ne faisant qu'une bouchée du FC Gueugnon dans un ardent stade Saint Symphorien.


Les forgerons du portier Richard Trivino sont alors entrainés par un ex et futur coach Messin, Albert Cartier.


Ces derniers, stars de leur finale de coupe de la ligue remportée en 2000 face au PSG, seront alors les victimes du soir. Les Grenats sont bel et bien décidés à récupérer leur dû : leur place dans la nouvellement nommée Ligue 1. En ce 23 mai 2003, c'est avec deux points d'avance et une différence de buts nettement favorable de 8 unités sur nos bourreaux de la saison précédente, le FC Lorient, que notre FC Metz se présente.

Un seul point suffirait certainement à nos Grenats pour retrouver leur place dans l'élite. Une place qu'ils n'auraient alors quitté que le temps d'une saison après 35 années consécutives passées dans cette dernière.



Classement à la 37ème journée avant la rencontre


Le 11 Grenat

Et il y a de ces soirs magiques où tout semble être écrit. Dans son antre volcanique de Saint Symphorien, les troupes messines annonçaient la couleur avec un début de partie tonitruant : vingt petites minutes auront suffit pour que l’affaire semble être déjà pliée avec deux buts inscrits. Le premier sera l'oeuvre de notre fidèle Grégory Proment sur pénalty (5ème) et le second viendra sur une finition de renard des surfaces signée par notre argentin Patricio D’Amico (20ème). Et c'est une seconde période d'une même mélodie festive qui attendra nos Grenats et ses supporters. Il y a des soirs où tout semble être écrit, magique. Notre fameux Emmanuel Adebayor (51ème) servi par Mamadou Niang y va de son but avant que Jonathan Jager (90ème) ne clôture le festival en ajoutant lui aussi son nom à la liste des buteurs en reprenant un centre au second poteau d'un certain Ludovic Obraniak ! En cette soirée du 23 mai 2003, le stade Saint Symphorien n'en a pas fini d'être assourdissant et festif en célébrant ses vainqueurs et le retour du club à sa place : l'élite.

Les Messins exultent au coup de sifflet final juste avant la traditionnelle marée humaine des supporters sur la pelouse.

www.collectionsfcmetz.jimdo.com


Communion intense et soir de fête pour Emmanuel Adebayor et Mamadou Niang avec leurs supporters.

Retour en video sur cette folle et belle soirée du 23 mai 2003





Crédit photos : Archives R.L./www.collectionsfcmetz.jimdo.com


249 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Copyright (c) 2019 | BeGrenat - tous droits réservés

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram