Le mercato de la peur...

Dernière mise à jour : 7 févr.

Ça y est le mercato hivernal s'est refermé. Ou "the transfer window has slammed shut"... (toi aussi apprends l'Anglais avec Be Grenat)

On est habitué à jouer l'ascenseur avec le Fc Metz mais l'ascenseur émotionnel a été plutôt éprouvant ce dernier mois. De la surprise à la déception pour finalement finir par la résignation, on en a vu de toutes les couleurs!

Petit résumé des départs et arrivées au sein du club à la Croix de Lorraine...


Au rayon des départs, le pire a sûrement été évité car aucun de nos cadres ou joueurs de bonne valeur n'est parti.

Les rumeurs des derniers jours pouvaient laisser craindre le pire (Kouyaté et Traoré en particulier) mais l'orage est passé et nous sommes tranquilles jusqu'en juin (évitons de parler des départs à venir en fin de saison, l'ulcère peut attendre.)


Les quatre départs actés sont donc des prêts pour une durée de 6 mois, a priori sans option d'achat.


Cheikh Sabaly a signé pour 6 mois à Quevilly Rouen Métropole.

QRM, promu en Ligue 2 cette saison est actuellement 15e et reste sur 4 matchs sans victoire.

Cheikh a l'expérience de la Ligue 2, ayant pris part entière à la montée puis au maintien du Pau FC la saison dernière (30 matchs 3 buts). Les qualités qu'il a laissées apercevoir aussi bien chez les Palois que lors de ses bouts de matchs avec le FC Metz devraient se développer en Normandie.



Lamine Gueye a lui enfin fini par rejoindre le Paris FC, là encore en prêt pour 6 mois. Après l'erreur administrative qui avait fait capoter son prêt en début de saison, l'attaquant sénégalais a enfin rejoint les rangs de l'équipe entraînée par Thierry Laurey.

Actuels 4e de Ligue 2 avec un match en retard à jouer, les parisiens jouent la montée en Ligue 1.

Après un bon début de saison, Gueye avait l'air d'être sorti des plans de Frédéric Antonetti ces dernières semaines. Son implication et son travail devraient l'aider à s'imposer dans ce groupe qui marche bien et, qui sait, peut-être qu'il réussira même à développer son jeu et en améliorer certains aspects techniques.




Warren Tchimbembé va lui découvrir la 2e division espagnole, sous les couleurs du CD Mirandés, dans la province de Burgos.

Actuels 16e (sur 22) du championnat, les Rojillos vont tenter d'éviter la relégation.


Tchimbembé, pourtant pourvu de plus de temps de jeu que certains de ses coéquipiers n'a pas réussi à s'imposer chez les Grenats et a du mal à revenir de la blessure qui l'a tenu éloigné des terrains une bonne partie de la saison dernière.

On lui souhaite de trouver du temps de jeu et la confiance qui l'a déserté ces derniers mois.


Le dernier prêt jusqu'à la fin de saison concerne Amine Bassi.

L'ancien Nancéien n'a pas réussi à s'imposer sur cette première partie de saison et n'a eu que 5 petits matchs à se mettre sous la dent depuis son arrivée.

Si ses qualités techniques ne sont pas à remettre en cause, son déficit sur le plan physique (et peut-être un manque d'implication ?) n'a pas l'air d'avoir suffisamment été comblé pour Frédéric Antonetti.

Le voici donc en route pour l'Angleterre et le Barnsley FC, bien mal en point et actuelle lanterne rouge du Championship (D2 Anglaise).

Il y retrouvera l'ancien Messin Aaron Leya Iseka. L'attaquant belge a rejoint les Tykes après son départ de Moselle et a marqué 3 buts en 15 matchs.

On souhaite à Amine qu'il trouve du temps de jeu dans ce championnat très physique et que, associé au changement d'air et d'environnement, cela lui permette de pouvoir enfin s'imposer à son retour.



Au rayon des arrivées, le moins que l'on puisse dire c'est que la priorité a été donnée à la défense (et aux albums panini d'Antonetti !).


Premier arrivé sur les bords de Moselle, Jean-Armel Kana-Biyik a officiellement rejoint le club au mois de janvier, après avoir passé les semaines précédentes à se remettre en condition physique avec le groupe pro.

Natif de Metz, l'ancien Rennais a signé un contrat jusqu'à la fin de la saison.


Il a été suivi par un autre ancien homme sûr d'Antonetti en la personne d'Ibrahim Amadou.

L'ex-Lillois a résilié son contrat avec le Séville FC où il n'avait plus de temps de jeu.

Milieu défensif, il peut aussi dépanner en défense centrale et a rejoint le club initialement jusqu'à la fin de saison, avec 2 années supplémentaires en option.



La 3e arrivée de ce mercato est elle aussi dans le secteur défensif et vient nous rappeler que Thomas Delaine ne sera sûrement plus Messin à la fin de saison.

Le jeune international de Guinée-Bissau, Fali Candé, a en effet rejoint le club en provenance de Portimonense SC, actuel 8e de la Primeira Liga Portugaise.

L'arrière gauche a signé un contrat de 4 ans pour un montant d'environ 3m d'euros.

Une recrue au potentiel intéressant et qui a l'expérience du plus haut niveau dans un championnat de bon standing. Certainement la plus grosse satisfaction de ce mercato hivernal.




La dernière arrivée, et seul apport offensif, concerne elle aussi un international africain (les leçons de la CAN actuelle ont-elles été retenues ?) en la personne de Louis Mafouta.

Âgé de 27 ans, l'international Centre-Africain est arrivé en provenance d'un Neuchâtel Xanax loin de ses glorieuses années et qui se morfond en D2 suisse, en avant-dernière position d'un championnat dominé par le FC Vaduz (club du Liechtenstein pour ceux qui aiment les quiz géographie).

Prêté jusqu'à la fin de la saison avec option d'achat, le jeune attaquant aura fort à faire pour convaincre et s'imposer à un niveau qu'il découvre, qui plus est au sein d'une équipe à la peine offensivement.



Et voilà. C'est tout. Le supporter Messin devra se contenter de ça.

Et espérer que ça passera avant le grand ménage de fin de saison où nous risquons de perdre de nombreux éléments, maintien assuré ou non.

Mais bon, comme dit précédemment, on va essayer d'éviter l'ulcère et de ne pas trop y penser pour l'instant ...



Crédits Photo : Fc Metz


158 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout