Le mosellan qui a découvert le monde professionnel sous les couleurs messines.


Dylan Lempereur, sa première fois, c'était à l'âge de 5 ans sur les pelouses du côté de Rombas pour s'amuser avec ses copains.

A l'âge de 15 ans il prend réellement goût à la compétition de haut niveau en évoluant au CSO Amnéville en U17 nationaux.

Après avoir progressé pratiquement à tous les postes, c'est dans la cité thermale d’Amnéville qu'il a fignolé le poste de latéral gauche.

En 2014, son destin change une première fois lorsqu’il rejoint le centre de formation de Troyes avec, à la clé, une convention de formation.

« C’était magique de rejoindre un club pro. J’ai tenté de faire du mieux possible. »

Mais son évolution s’arrête là.

« Je n’étais pas assez performant.C’était vraiment difficile à digérer, je n’avais plus vraiment confiance en moi. »

C’est en revenant à Amnéville pour y évoluer en DH qu’il reprend peu à peu confiance en lui. Denis Schaeffer, directeur du centre de formation du FC Metz, tente le coup en voyant en Dylan un potentiel intéressant.

Il s'engage donc avec les grenats en mai 2016 pour une seconde chance au sein d'un club professionnel.

En septembre 2017, Philippe Hinschberger le repère à l’entrainement et l’appelle dans le groupe. Et de nouveau, début décembre, sous les ordres de Frédéric Hantz il est convoqué pour le déplacement à Angers en Coupe de la Ligue.

« J’étais assez surpris, mais très heureux.»

C’est finalement à Tours, en Coupe de France début janvier 2018, qu’il commence réellement chez les pros.

« Le coach m’a dit que c’était une chance de me montrer. »


Remplaçant face à Nice, à Marseille et contre Montpellier en championnat, il a rassuré son entraîneur lors de la venue de Caen. .

Avec les retours de blessures d'Assou-Ekotto, Basin et Udol, Dylan a dû retourner en équipe réserve.

Jusqu’à la fin de son contrat il continua son apprentissage footballistique.

Il espère se relancer du côté de l'US Sarre Union, en travaillant avec un groupe de qualité et avec un coach pour lequel il a eu envie de venir en Alsace. Et pourquoi pas réintégrer, une troisième fois, un club professionnel.

C'est tout le mal que nous lui souhaitons...😊


Nous avons voulu savoir comment il allait et part la même occasion lui poser quelques questions.


Comment vas-tu ?

Ça va super

Comment as-tu vécu ton départ de Metz ?

Un départ assez compliqué car j’aurais dû soit être prêté, soit renouvelé 1 an et ça n’a pas été fait.

Comment as-tu vécu tes années de formation ?

Franchement super j’ai vécu des bons moments et j’en garde des bons souvenirs . Sauf ma dernière saison ,avec pas mal de suspensions...


Que gardes-tu de tes 140 min en Ligue 1 avec le FC Metz ?

Des souvenirs inoubliables car c’était des moments incroyables


Avec le recul, tu regrettes la façon dont les choses se sont finies avec Metz ?

Oui car j’aurais préféré partir sans signer mon contrat pro car j’avais des opportunités ailleurs

Quel entraîneur t’as marqué chez les Grenats ?

Frédérique Hantz ,car c’est le coach qui m’a lancé et fait confiance. Et en jeune, je dirais Tambouret et Proment: des supers coachs que je remercie énormément.


Entretiens-tu encore des relations avec des joueurs du vestiaire messin ?

Oui j’ai gardé de bon contact avec des joueurs qui sont toujours là bas. Mais on se voit beaucoup moins.


Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Continuer de ma passion jusqu’à ce que je ne puisse plus jouer,car je ne me vois pas faire autre chose .


Sur quoi penses-tu pouvoir t’améliorer ?

Quasiment tout: je suis un jeune joueur donc je dois encore m’améliorer tactiquement,physiquement et psychologiquement.


Que penses-tu du partenariat FCM-GF ?

C’est une bonne chose mais il ne faut pas en abuser et donner dès contrat pro à tout va .


Quel est la principal difficulté pour un jeune du centre de formation pour intégrer l'équipe première ?

Le manque de confiance des coachs actuels car aucun jeune ne joue.


Quelle-est ta vision sur les latéraux de Metz en équipe de jeunes ? Les vois-tu percer en équipe première ?

Delaine était vraiment bon l’année dernière. Cette année un peu moins .

Udol pour moi était un des meilleurs à son poste en Ligue 2 mais il a eu quelques problèmes physiques avec son genou, ce qui l’a empêché de jouer en continu.



Question: Be Grenat

Source: ussu.footeo.com


399 vues0 commentaire