Les Grenats à la CAN, première journée. 

La CAN débutait ce vendredi 21 juin avec l'Egypte, pays hôte de la compétition, qui affrontait le Zimbabwe. Comme vous le savez, plusieurs joueurs du FC Metz représentent leur pays durant cette compétition. Je vous inviterai donc, après chaque journée, à lire cette série d'articles afin que ceux qui n'ont pas eu la chance de regarder le match puissent être tenus informés des Grenats malgré le fait qu'ils soient loins de nous. N'hésitez pas à réagir et à donner votre avis pour que nous puissions en débattre et soutenir nos joueurs dans cette prestigieuse compétition !

Oukidja était le premier Messin à entrer dans la compétition. Malheureusement, le portier de 30 ans n'est pas entré en jeu. Les Fennecs se sont imposés sur le score de 2 à 0 face au Kenya après un match plutôt maîtrisé de leur part.

Dans un second temps, les Ivoiriens et Victorien Angban ont affronté l'Afrique du Sud. Les Elephants sortent vainqueurs de la confrontation sur le plus petit des scores possible, 1-0, après une énorme domination mais également un manque de réalisme et de réussite criant, à l'image de ce face à face avec le gardien perdu par Kodjia ou ce coup franc expédié sur la barre par Nicolas Pepe. Victorien n'entrai pas non plus en jeu. Les hommes d'Ibrahim Kamara restent un candidat très sérieux au titre.

Plus tard dans la soirée, c'était Mamadou Fofana et Adama Traoré ainsi que les Aigles du Mali qui rencontraient la Mauritanie, qui disputait son premier match de phase finale de CAN de son histoire. Ce match est alors le plus prolifique de la compétition à cet instant puisque 5 buts y ont été inscrits au total. Le premier but de la Mauritanie dans la compétition est inscrit grâce à un penalty transformé par El Id, provoqué par notre Grenat Mamadou Fofana malgré une prestation solide en défense centrale. Entré en jeu à la 61ème minute de jeu, Adama Traoré inscrit le but du 4 à 1 sur une sublime frappe de l'extérieur de la surface (ce qui équivaut à 2 buts, d'après Jacques-Henri ! ).

Enfin, John Boye affrontait le Benin. Rapidement menés 1 à 0, les Blacks Stars sauront réagir et égaliser, puis mener 2 buts à 1 avant que Mickael Poté inscrive son deuxième but de la rencontre, permettant aux Béninois de revenir à 2 partout. John Boye est honteusement expulsé à la 54ème minute en laissant la balle à son gardien sur un coup de pied arrêté. Youssef Sraïri, alors arbitre de la rencontre, estime que ce geste est un manque de fair play et, sans aucun rappel à l'ordre ni même remontrance verbale, adresse à notre défenseur son second carton jaune de la rencontre. Bien que le premier soit mérité, celui-ci est plutôt ridicule comme a pu le souligner Brahim Thiam aux commentaires.

101 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout