• benjamingarnier7

Face à Brest, un Metz décimé peut-il repousser l'échéance d'une fin de série ?

Mis à jour : 29 nov. 2020

La ritournelle a souvent été la même sur les derniers matches du FC Metz : des absents de poids, des vents contraires, mais toujours une certaine force de caractère pour revenir dans un match mal embarqué et continuer sa série d'invincibilité. Après deux nuls laborieux face à Dijon et Nantes se dresse le Stade Brestois (dimanche à 15h), l'une des équipes en forme de ce retour de trêve. Les messins pourront-ils faire front ?


Udol, Pajot, Maïga, Tchimbembé, N'Doram, Niane : la liste des pépins physiques au FC Metz accouche d'une belle colonne vertébrale que tout le monde préférerait voir sur le terrain. Mais c'est diminué, parfois en conséquence d'organismes usé par une préparation peut-être trop dense, que le FC Metz se présentera face à Brest ce dimanche sur la pelouse de Saint-Symphorien.



A la vue du groupe sélectionné par Frédéric Antonetti, difficile de cerner la composition probable qui entrera sur la pelouse. Pire : le milieu de terrain semble désarmé en l'absence de Pajot, Maïga et Tchimbembé (sans compter N'Doram bien entendu). Si bien qu'aucun profil garantissant un liant entre la défense et l'attaque ne semble se démarquer au vu des prestations récentes.


LA STAT - 19ème Avec une possession de balle de 35% en moyenne par match, le FC Metz est l'équipe qui garde le moins de ballon de Ligue 1, avec le Nîmes Olympique (31%)


De l'implication cruciale des seconds couteaux


Dès lors, Antonetti et son staff doivent composer avec les forces en présence : Victorien Angban sera le chef de file de l'axe messin, Mamadou Fofana fera certainement office de sentinelle, tandis que les jeunes Maziz, Traoré et Sarr auront certainement une carte à jouer.


Et la mission n'est pas simple : après deux nuls, le FC Metz compte bien ne pas tomber dans une dynamique négative qui mettrait fin à sa série d’invincibilité de huit matches. Ne comptez cependant pas sur les brestois pour faciliter la tâche aux Grenats.


L'adversaire


Car du côté de la pointe bretonne, on est en pleine bourre. Deux victoires consécutives face à Lille et un faible Saint-Étienne ont permis aux joueurs d'Olivier Dall'Oglio de revenir à un point des Grenats et du Top 10. C'est la récompense d'un jeu spectaculaire dont le coach breton a fait sa priorité, et qu'Edu Brigante détaille parfaitement dans cette vidéo. La richesse du jeu offensif s'illustre par la saison de patron de Romain Perraud, latéral gauche de l'équipe et meilleur buteur et passeur du Stade Brestois cette saison.


Brest pourra jouir, contrairement aux messins, de son équipe type ce dimanche, avec Romain Phillipoteaux comme seul absent notable.


LE JOUEUR A SURVEILLER - Fabien Centonze


Frédéric Antonetti n'y est pas allé de main morte en annonçant voir son avenir proche du côté de Clairefontaine. Et ce dimanche, l'adversité qui s'offre à l'indéboulonnable latéral messin est un excellent moyen de lui donner raison. Son absence s'était fait très vite ressentir contre Nantes et son duel avec Romain Perraud s'annonce d'ores et déjà comme un match dans le match.





La compo probable


Avec un milieu de terrain limité et face à un adversaire connu pour jouer sur les ailes et assez haut sur le terrain, Frédéric Antonetti devrait faire avec les forces en présence et privilégier les contre-attaques. Tout cela s'articulera certainement autour d'un 4-2-3-1 assez compact, avec la première titularisation de Vagner pour épauler Thomas Delaine dans le couloir gauche.





Crédits photos : Pascal Guyot et Pascal Venance / AFP

92 vues0 commentaire

Copyright (c) 2019 | BeGrenat - tous droits réservés

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram