• benjamingarnier7

Nîmes-Metz : sans Boye ni Pajot, les Grenats veulent s'imposer loin de leur base

Ce dimanche (15h), le FC Metz se déplace au stade des Costières pour y affronter le Nîmes Olympique. L'occasion pour les messins d'enchaîner pas moins qu'un sixième match sans défaite en Ligue 1, mais aussi d'aller chercher un premier succès à l'extérieur cette saison.


Les premiers matches à l'extérieur du FC Metz avaient donné le ton : un bloc défensif solide, mais qui avait la fâcheuse tendance à craquer dans les dernières minutes. Une vilaine rengaine vite corrigée par une capacité à se montrer dangereux sur le but adverse face à Marseille et Angers. Aujourd'hui, le calendrier s'est adouci et les hommes de Frédéric Antonetti compte bien émerger de leur 18ème place au classement des équipes à l'extérieur (2 nuls, 2 défaites pour le moment) avec ce voyage dans le Gard.


Reçus six sur six ?


Car si les Grenats ont déjà fait de Saint-Symphorien un lieu où il sera difficile de gagner des points, il leur reste comme défi d'imposer leur force à l'extérieur pour prouver que leur solidité s'applique partout. Après des déplacements à Lille, Paris, Marseille, Angers, le Nîmes Olympique semble plus abordable au vu des ambitions des messins. Alexandre Oukidja confirme et compte "ramener des points" de Nîmes pour "voir plus haut". Une victoire et Metz s'installerait plus confortablement dans la première partie de tableau, mais les Costières n'ont jamais été un terrain facile pour les Grenats.

La stat : sur les 5 dernières confrontations aux Costières, 3 nuls et 2 défaites ont été concédés par le FC Metz.

L'entraîneur messin, lui, préfère ne pas s'éparpiller dans les archives ni dans la forme de l'adversaire : "il faut conserver le même état d’esprit, peu importe qui joue en face". Sans John Boye ni Vincent Pajot, les messins auront tout de même à cœur de montrer que leur belle dynamique est celle d'un collectif et non d'une somme d'individualités.


L'adversaire


Désobéissons au et allons faire un tour en face, justement. A Nîmes, ce match devra être celui de la remobilisation car les hommes de Jérôme Arpinon ont du mal à domicile depuis la victoire inaugurale face à Brest (4-0) : les Crocos restent sur un nul et deux défaites aux Costières.


L'entraîneur nîmois a maintenu la confiance en ses joueurs pour réagir à la maison : "Mon groupe est capable de réagir dans l’adversité. On va essayer de donner du plaisir et des émotions aux supporters qui seront à la maison". Les messins sont prévenus.


Malgré un collectif fort et un jeu connu pour être agressif au pressing, les nîmois vont devoir faire sans trois pièces maîtresses : Zinedine Ferhat (3 buts, 2 passes décisives) manquera de nouveau à l'appel tout comme le milieu Andrés Cubas. Sans Ferhat, Nîmes reste sur un nul et deux défaites, avec un seul but marqué en trois matches. Le défenseur central Loïck Landre purgera quant à lui son dernier match de suspension.


Le joueur à surveiller


Habib Maïga : de retour de suspension face à Saint-Étienne, le milieu messin avait réalisé un match propre et délivré un centre qui provoqua le deuxième but messin. En l'absence de Vincent Pajot qui s'était montré impérial en numéro 6, il prendra certainement plus d'importance dans le travail défensif, ce qui sera à surveiller.




La compo probable


Avec les absences de Boye et Pajot, on devrait retrouver face à Nîmes la même animation vue à Angers, avec un double pivot Angban-Maïga au milieu et Warren Tchimbembé participant plus au jeu offensif côté gauche, pour permettre à Farid Boulaya d'occuper l'axe du terrain. En défense centrale, Kiki Kouyaté devrait connaître sa première titularisation. Vagner, encore trop juste physiquement, devrait entrer au cours du jeu pour dynamiter le match.





Crédits photos : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP



129 vues0 commentaire

Copyright (c) 2019 | BeGrenat - tous droits réservés

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram