• JulioPaquito

On les a plumé, ou presque !

Mis à jour : 17 févr. 2020


Nos grenats se déplaçaient au stade de la Beaujoire hier soir pour y affronter les canaris nantais, pour le compte de la 25ème journée.


Nous avons assisté hier soir à un match ennuyant dans l'ensemble, sans occasion franche des deux côtés, mis à part peut-être le face à face manqué de Bamba à la 76ème, détourné par notre héros du match Alexandre Oukidja encore une fois.



Il faudra attendre la 32ème minute où Mathieu Udol, après une belle offensive, provoquera un coup franc tiré par Habib Diallo mais qui sera détouné par les canaris. Dès lors le match semble s'être débridé et on assistera à un temps fort des nantais qui ne sauront pas en profiter. Les messins résistent bien dans l'ensemble, positionnés bien en bloc. Notre défense a contré la quasi totalité des unes-deux que les nantais tentaient de se procurer. On aura tout de même eu un petit coup de chaud dans une première mi-temps chiatique, où le nantais Simons va éliminer Dylan Bronn et Fabien Centonze dans la surface, mais heureusement, Ouki était là.

Dès le retour des vestiaires, Opa N'guette va réaliser un petit numéro soliste et va passer en revue toute la défense cannari mais sa frappe sera contrée et le corner amené juste après ne donnera rien. A la 52ème minute, c'est au tour d'Habib Maiga d'inquiéter Alban Lafont par une frappe mais qui malheureusement ne se concrétisera pas par un but.


Les messins sont alors à ce moment plus dangereux que les nantais et on commence à sentir qu'il y'a quelque chose à faire, peut-être espérer plus que le point du nul. On assistera à plusieurs bonnes phases de jeu de la part des messins, mais les nantais et notamment Bamba évoqué plus haut se présentera en face à face avec Oukidja qui détournera sa frappe, c'est le premier vrai avertissement de la partie pour les messins. Le corner qui suit cette action a fait débat hier soir parce qu'en effet John Boye est malheureux sur cette action où la balle rebondit sur son coude. La VAR est consultée, mais c'est logiquement que le pénalty n'est pas accordé.


Quelques minutes plus tard, notre "Algerian Skills" Farid Boulaya fait son entrée, mais se verra exclure à la 84ème minute. C'est un deuxième carton rouge reçu pour les messins après celui de Vincent Pajot dernièrement. Ce carton est encore plus illogique que le dernier, il n'y avait aucune intention de faire mal et je pense que le nantais a plus eu peur que mal.


Ce match aura fait réagir de nombreux internautes sur Twitter notamment, où à défaut d'avoir plumé les 11 canaris sur le terrain, on en a plumé un beau sur Twitter et il a pas trop apprécié !


PS : Songez à faire tirer les CPA par quelqu'un d'autre que Niane.



Amis messins, bonne semaine, on se retrouve dès samedi prochain à la suite du match contre Lyon pour un nouveau débrief !


crédit photos: france bleu, les violets.com

24 vues0 commentaire