• martineb8

QUE SE PASSE T-IL SUR LA PLANÈTE GRENAT ?

VOLCAN ET ICEBERG


Tous les deux patrons sur le terrain, ils sont intouchables ;

Tous les deux dans le privé, ils sont entrepreneur pour AULAS et industriel pour SERIN, leur monde est florissant.

Tous les deux ont reçu la médaille de la Légion d'Honneur et sont "Chevalier" pour l'un et "Officier" pour l'autre.

Bernard SERIN :

Partenaire avec l'Académie "Génération Foot", la rénovation du stade St Symphorien et le Centre d'entrainement de Frescaty, le Président du FC METZ veut rattraper son retard structurel sur son binôme J-M AULAS. Il sait aussi que son jour viendra.

Jean-Michel AULAS

Président de l'Olympique Lyonnais depuis 30 ans, il est à la tête d'un club côté en bourse. Club multi-titré, avec une formation qui frôle l'excellence, il est en amour avec GROUPAMA Stadium.


Tous les deux respectent les contrats signés avec leurs entraîneurs malgré la pression populaire.


Pour LYON, à part quelques évincés avant leur temps (Guy STEPHAN, Hubert FOURNIER, Claude PUEL) et un mauvais choix en SYLVINHO, plus quelques ruptures à l'amiable (Alain PERRIN et Jean TIGANA), J-M AULAS respecte jusqu'au bout ses choix.


Pour METZ, Bernard SERIN a aussi sacrifié au vu des résultats, POULIQUEN, CARTIER, RIGA

et HINSCHBERGER. Il respecte ses coachs et n'en change pas souvent. Il a beaucoup de mal à s'en séparer.

LEURS PERSONNALITÉS


Papillon attiré par la lumière des projecteurs, Jean-Michel AULAS est très impulsif, très interventionniste et on doit compter sur ces décisions dans les hautes sphères du Football.

Contrairement à Bernard SERIN, discret, effacé, celui-ci ne fait pas parler de lui et il ne s'en porte que mieux. Il réserve son humour et sa culture à des cercles bien choisis.


LE MANIPULATEUR ET LE MODÉRÉ


J-M AULAS en fusion avec son club ne reculera devant rien pour défendre l'O.L.


Bernard SERIN lui en poste depuis 2009, communiquera lorsqu'on le lui demandera, il s'effacera et ne prendra jamais parti pour monter à la tribune.


Les réseaux sociaux démontrent bien leurs différences :

J-M AULAS les sature

Bernard SERIN les ignore.


IL ÉTAIT UNE FOIS


Il fut un temps lointain ou les deux clubs avaient des ambitions communes...


Depuis l'arrivée de J-M AULAS à l'O.L. le club lyonnais a pris son envol, ambitionne l'Europe depuis plus de 20 ans a récolté 7 titres dans l'élite et a installé son équipe féminine au sommet du foot continental.

Alors que les Grenats eux, peinent à sortir d'une logique ascensionnelle.

NON COMPATIBLES ???


Carlo MOLINARI, Président d'honneur du F.C. METZ les compare à deux avions. L'un serait un BOEING 777 et l'autre a un Airbus A 380, tous les deux très différents et en concurrence.


J-M AULAS

"Je l'ai vu arriver en 1986...nous avons siégé ensemble au Conseil d'Administration de la LFP et je parlerais d'une respectueuse amitié...Il a fait de l'O.L. un des plus grands"
"...Au début, il était très impulsif...mais il a su prendre du recul...au lieu de foncer dans le mur, il a compris qu'il valait mieux le contourner."

Bernard SERIN

"Il a l'étoffe d'un grand dirigeant. Il a du recul, il fait confiance à son staff technique et à ses collaborateurs et, pour moi, c'est un visionnaire...C'est aussi une personne agréable et quelqu'un de très brillant, intelligent, mesuré, mais il n'aime pas la lumière...il ne cherche pas à être connu...Moi,..., je n'ai jamais eu de divergence avec lui...On peut ne pas partager le même avis sur le plan sportif mais cela ne nous empêche pas d'en parler non plus."

Extraits tirés du: Républicain Lorrain

Crédit photos: Républicain Lorrain, lets go metz

16 vues0 commentaire