• martineb8

QUE SE PASSE T'IL SUR LA PLANÈTE GRENAT ?


CORONAVIRUS encore et toujours cette merde...


Selon Bernard SERIN, l'impact de la crise du CORONAVIRUS sur le football en général et sur le club de METZ ouvre une période de grande tension.


Il est plutôt d'accord avec la FIFA pour la prolongation des contrats des joueurs et entraîneurs jusqu'à la fin de la saison actuelle. C'est dans l'intérêt de tout le monde de préserver l'équité des compétitions.

MINI-CRISE au niveau des instances


B. SERIN reste flegmatique, les instances habituelles (UNFP, SNAAF, UNECATEF, les représentants des L1 et L2 etc...) seront capables de faire face à cette grave crise.

"L'impact économique sera très fort. Les droits TV et les recettes moins conséquentes du stade sont suspendues et il faut continuer à payer nos charges et salaires (pratiqués dans le football). Malgré la mise en place du chômage partiel, il y a encore beaucoup d'argent à sortir. C'est une période de très grande tension pour notre trésorerie qui s'ouvre..."

Est-ce selon vous envisageable que la saison en cours ne reprenne pas ?


"Absolument pas ! Même s'il faut la décaler jusqu'au 31 août ou au-delà, il est absolument indispensable de la terminer. Rendez-vous compte : il reste un quart des cinq grands championnats à disputer. Or un quart des droits TV de ces cinq Ligues représente la somme d'environ 2 milliards d'Euros ! En France, par exemple, il reste environ 200 M€ à percevoir. Donc on ne peut pas se permettre d'envisager des dispositifs farfelus et improvisés... Car outre l'aspect financier des droits TV, ce ne serait de toute façon pas équitable sportivement. Il faut finir la saison, quoi qu'il arrive, c'est vital !"

La fin de saison cet automne ?


Si l'on suivait l'idée lancée par Jean Pierre RIVIERE, président du club de Nice, qui est de terminer la saison en automne et organiser les prochaines saisons sur l'année civile, serait-il compatible avec la coupe du Monde de 2022 ?

Bernard SERIN trouve l'idée intéressante et y réfléchit. Pour lui, cela permettrait d'éviter de trop jouer durant l'hiver où les conditions sont plus difficiles, mais, pendant six mois aucune entrée d'argent ne viendrait combler la trésorerie. Donc dans la mesure du possible et en fonction de l'évolution de la pandémie de coronavirus, il vaudrait mieux qu'on puisse terminer la saison cet été, quitte à passer par certains matchs à huis clos.


Après un arrêt aussi brutal et même avec une période de préparation, les joueurs ne risquent-ils pas des blessures en jouant tous les 3 jours ?


Frédéric ANTONETTI estime que pendant la période estivale, les joueurs sont à même d'enchaîner les matchs sans trop de risques, après une préparation sérieuse de trois ou quatre semaines.

Nouvelle tribune à l'arrêt

"En effet, certaines entreprises concernées n'étaient plus en mesure d'assurer la sécurité et la poursuite du chantier, donc nous avons tout stoppé depuis le 14 mars. Mais comme l'objectif était que tout soit terminé pour le début de la saison prochaine, on va essayer de faire en sorte que cela soit toujours le cas, même si ce sera décalé dans le temps."


#restezchezvous


source : journal l'équipe crédit photos : fc metz, nice matin, le républicain lorrain

131 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout