• martineb8

QUE SE PASSE T'IL SUR LA PLANÈTE GRENAT ?



COHADE libre mais à quel prix ?


Le contrat de Renaud COHADE (35 ans) prenant fin en juin explique ses difficultés de ne plus jouer, après l'arrêt total des compétitions ...


"... Dans cette période, ... c'est de montrer que tu es en forme, que tu peux apporter ton vécu... On a un programme physique. J'ai de la chance d'avoir un peu d'espace chez moi donc je travaille. Mais on est tous dans l'inconnu, on s'adapte. Même à mon âge (35 ans), le terrain manque vite."

Le problème des joueurs en fin de contrat en cas de report de la L1...


Est-ce qu'il n'y a pas une crainte finalement, à 35 ans, de ne pas avoir la possibilité d'étirer votre carrière ?
... Je n'y pense pas trop... c'est du bonus...c'est allé très vite : donc je n'ai pas eu le temps de réaliser, je n'ai pas eu le temps de me poser la question. ... je sais... que j'ai encore des choses à faire dans le foot pro, j'ai encore des choses à apporter. La différence entre un joueur plus jeune et moi, c'est que les gens me connaissent. Ils savent ce que je peux apporter. À mon âge, c'est moins pénalisant que pour d'autres.
« Je me sens bien dans mes jambes, j'ai encore envie de jouer au plus haut niveau »

Est-ce que, a contrario, dans une période où les clubs vont être particulièrement touchés par la crise économique donc en incapacité de verser de lourdes indemnités de transferts, être un joueur libre ne peut pas aider ?
"Être un joueur libre, c'est bien, quand tu joues et que tu montres que tu es performant. Mais là, tu ne joues pas, tu ne montres pas, donc c'est handicapant. On est dans une situation inédite donc tous les repères vont changer. Ceux du mercato aussi. Si ça peut être bénéfique pour moi, tant mieux, si ça peut être bénéfique pour d'autres aussi. Je pense vraiment que ce sera une question de profils de joueurs."

source : journal l'équipe

article complet :

Crédit photos : fc metz, so foot

45 vues0 commentaire