• annesooc

Roulez Jeunesse!


Saha, Adebayor, Obraniak, Pjanic, Koulibaly... Et ce ne sont des exemples que parmis les plus récents!

La liste des joueurs passés par le centre de formation du FC Metz est longue et parfois prestigieuse et constitue une mine d'exemples à suivre pour les jeunes pousses de la plaine St Symphorien.

Malgré tout, les 10 dernières années n'ont pas été simples pour la formation messine.

En effet, le centre de formation, vainqueur de 3 coupes Gambardella (1981, 2001 et 2010), s'est vu dégringoler au classement des centres de formation du top 5 à la 23ème place en 2020.

La faute en partie à une descente de la réserve en R1 (de retour en N2 depuis) et au manque de contrats pros signés par les pensionnaires.


Un classement inacceptable pour le club à la Croix de Lorraine qui, faute de budget illimité, doit pouvoir s'appuyer sur une formation performante.

Ceci a engendré un remaniement du staff et une réduction du nombres de pensionnaires, permettant au club de plus se focaliser sur la qualité (locale) que la quantité.

Et c'est donc l'envers de ce décor que nous fait à présent découvrir l'appli Free Ligue 1 qui, dans le cadre d'une série de reportages sur les U19, a passé quelques jours avec les jeunes espoirs lorrains.


Ils nous parlent de leurs rêves et aspirations pendant que le staff technique nous explique leur philosophie de formation, aussi bien de l'éventuel futur footballeur professionnel que l'homme.




La formation messine nouvelle version a décidément le vent en poupe.


En effet le site ActuFoot a lui aussi dédié un joli papier au centre de formation et a également mis en avant la Metz International Football Academy (MIFA pour les intimes).

Si tout le monde connaît maintenant la qualité de formation de notre club partenaire, Génération Foot, c'est moins le cas de la MIFA, première de son genre en France.


Entité complètement indépendante du centre de formation mais rattachée juridiquement au club, ce dispositif donne à de talentueux jeunes étrangers l'opportunité (moyennant finance ou bourse) de se développer dans une structure de club professionnel, ce qui n'est pas forcément accessible dans leur pays d'origine.


On y retrouve aussi de jeunes Français qui n'ont pas été retenus en centre de formation et à qui l'on offre une seconde chance de maximiser leur potentiel.


Le rêve ultime est, comme dans un centre deformation dit classique, de rejoindre un club pro (au FC Metz ou ailleurs, il n'y a pas de passe-droit) mais l'objectif principal est de leur permettre d'avoir les armes pour pouvoir jouer à un haut niveau amateur (N2) voire professionnel dans leur pays d'origine.


La MIFA a d'ailleurs fait l'objet en 2019, d'un excellent documentaire de Florent Bibiloni et Romàn Barthe, Grenats Sans Frontières.




Nul doute que la formation à la Messine a de beaux jours devant elle et que de futurs grands noms se trouvent peut-être déjà sur la plaine Saint Symphorien...


EN SAVOIR PLUS


http://www.actufoot.com/national/plongee-au-coeur-du-centre-de-formation-du-fc-metz/


http://www.actufoot.com/national/denis-schaeffer-lobjectif-du-mifa-est-doffrir-une-formation-identique-a-celle-des-centres/



Crédit Photos et Vidéo : Free, La maison du Grenat

50 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Copyright (c) 2019 | BeGrenat - tous droits réservés

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram