Sortez la Jupiler, les voilà !!

On avait quitté notre équipe belge préférée à la veille de leur dernier match de saison régulière alors que Waasland-Beveren venait d'être annoncé comme leur adversaire en barrage d'accession/descente D1A/D1B.


Le match aller, joué le 1er Mai au stade du Pairay à Seraing s'était soldé par un score de parité, 1-1.

Les Serésiens avaient largement dominé la rencontre mais s'étaient retrouvés menés au score grâce à un pénalty transformé par Michael Frey (70e).

Ils avaient obtenu l'égalisation grâce à un autre pénalty, transformé à la 96e minute par Georges Mikautadze dont le grand sang-froid trahissait son jeune âge.

Le "goal à l'extérieur étant prépondérant" (NDLR: me voici maintenant grande fan des commentaires belges!), Seraing avait besoin de marquer au moins 2 fois au match retour pour espérer accéder à la Jupiler Superleague.


Et le match de samedi soir commençait comme le précédent s'était terminé... sur une histoire de pénaltys!

À la 15e, Waasland-Beveren obtient un pénalty copie-conforme de celui du match aller : main de Faye, pénalty transformé par Frey.

Mikautadze égalisa (là encore sur pénalty !) 5 minutes plus tard avant que Seraing ne prenne l'avantage dans les arrêts de jeu de la 1ere mi-temps grâce à une magnifique tête de Sabaouni excellemment servi par Jallow au coup-franc.

L'égalisation de Sinani au retour des vestiaires (51e) aurait pu être fatale aux Métallos mais non, ils repartaient de plus belle!


Faye rattrapait ses erreurs en marquant d'une tête rageuse sur un corner de Mikautadze (va falloir venir proposer un atelier corners aux Grenats) avant que le nouvel international Géorgien n'aille définitivement délivrer les siens à la 70e (4-2).


Waasland-Beveren avait dorénavant besoin de marquer encore 3 buts pour pouvoir se sauver ce qui paraissait improbable tant la domination Serésienne était évidente.


Et c'est même Antoine Bernier qui ajoutait un 5e but pour les Métallos en conclusion d'un beau slalom dans le rectangle de Waasland-Beveren.



Au coup de sifflet final, la messe était dite depuis bien longtemps mais c'était enfin officiel : le RFC Seraing rejoignait l'élite du football belge pour la première fois depuis 25 ans, la toute première fois sous ce matricule et cette configuration!!


Cette montée a couronné en beauté une saison magnifique qu'il serait injuste de ne résumer qu'à leur attaquant star, auteur de 22 buts en championnat, dont 3 lors de cette double confrontation.


Cette équipe a fait preuve d'audace, de caractère et de combativité tout au long de la saison, eux qui jouait encore en 3e division (amateur) il y a 2 ans.


Même les quelques supporters de Waasland Beveren présents en tribune ne pouvait qu'applaudir cette démonstration.


Oui, l'apport de nos Grenats en prêt à été indéniable (Dietsch, Jallow, Lahssaini et Mikautadze en tête de liste) mais toute l'équipe et le staff d'Emilio Ferrera (ex F91 Dudelange) mérite d'être sous le feu des projecteurs, à l'image d'un Antoine Bernier (lui aussi passé par le F91) encore une fois magnifique ce samedi.



Quelle belle fête pour leurs supporters venus en nombre les accueillir tard dans la nuit à leur retour.



Cette promotion inattendue risque de rebattre les cartes pour l'avenir de certains éléments grenats qui vont peut-être rallonger leur pige liégeoise (Dietsch, Jallow et Lahssaini notamment) afin de découvrir le top niveau et gagner du temps de jeu.


Toujours est-il que les Métallos l'ont fait : les voici en Jupiler Superleague!


En cette fin de saison un peu claquettes- chaussettes pour nos Grenats, merci de nous avoir fait vibrer par procuration et de nous avoir donné tant d'émotions en montrant un si beau visage.


Félicitations et attendez-vous à voir un peu de Grenat dans vos tribunes lorsque nous pourrons retourner au stade!!


Crédit photos Mickaël Marquet /RFC Seraing

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout